Le plus grand congrès vert à uOttawa

Saturday, June 06, 2009

Nous ne réalisons pas jusqu’à quel point une conférence peut laisser une grande empreinte écologique! Des bouteilles d’eau pour chaque personne inscrite, des déchets à l’excès, des cadeaux promotionnels inutiles et de la paperasserie à l’infini…. Quel gaspillage!

Ayant au plus de 5 000 recherchistes et scientifiques qui viendront à l’Université d’Ottawa pour le 77e Congrès de l’Acfas, la décision a été prise : il y aura un comité de développement durable!

Mais comment organiser un congrès vert? Nous pourrions toucher à beaucoup de petits détails, mais divisons cette grande tâche selon différentes catégories :

Papier
  • Utiliser du papier recyclable à pourcentage élevé de fibres recyclées après consommation pour tout matériel imprimé (affiches, le programme, etc.).
  • Fournir aux participants des blocs-notes de papier imprimé au verso.
  • Encourager tous les gens impliqués de réduire la consommation de papier.

Communications

  • Inscription électronique.
  • Communication quotidienne et «conseils verts» sur le site web et écrans plasma.
  • Présentations des ateliers disponibles sur internet.
  • Café internet mis sur place pour l’accessibilité d’information.

Matériel

  • Commerce local et équitable (ex: café, thé, vin, polos des bénévoles, etc.).
  • Matériel recyclé et réutilisable ou recyclable ou biodégradable (ex : bâtonnets pour café biodégradable au lieu de ceux en plastique).
  • Option de nourriture végétarienne.
  • Aliments en vrac (sucre en cubes, lait en pichet, etc.).

Déchets

  • Vaisselle réutilisable et/ou biodégradable.
  • Pichets d’eau ou de distributrices (aucune eau embouteillée).
  • Installations pour matières recyclables et compostables bien identifiées.
  • Vérification constante des déchets, du recyclage et du composte par les bénévoles.
  • Stations pour récupérer le matériel du congrès non-utilisé (lanières, porte documents, programme, etc.).

Climat

  • Assurer que les lieux utilisés pour le congrès sont à une distance de marche.
  • Fournir des vélos, sinon, avoir un service de transportation en commun disponible.
  • Mesures pour compenser l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre issus pendant le congrès, comme la plantation d’un arbre pour chaque congressiste.

En général, le congrès, qui a eu lieu du 11 au 15 mai 2009, fut un succès! Cependant, comme n’importe quel nouveau projet, il y a toujours la place pour erreurs. Notre grand défi fut la gestion du composte. Au total, 11 bacs de 95 gallons ont été amassés, cependant 10 d’entre eux étaient contaminés! Une solution possible sera de donner une formation obligatoire « Comment bien composter » aux bénévoles, employés, traiteurs et personnel de sanitaire.

Maintenant que le congrès est terminé, un guide détaillé d’étapes à suivre est sous production. Espérons que le comité de l’an prochain continu dans nos pas!

Danielle Perreault

You Might Also Like

1 comments