Existe-il des endroits dans le monde où il n’y a pas de transport en commun?

Monday, August 30, 2010

Photo Credit: octranspo1.com

Je reviens d’un voyage de 10 jours en Guadeloupe et je vous garantie que j’en reviens différente pas à cause de ses magnifiques paysages, ni de ses plus belles plages, mais plutôt à cause du système de transport. Là ou on est resté (Basse-Terre) c’est le coté montagneux de l’île. Comme toute colonie européenne qui se respecte, les routes sont étroites et il n’y a que des ronds-points; ce qui est pour nous quelque chose d’inhabituellement terrifiants pour la simple raison qu’il est difficile d’avoir le tour pour passer. En plus, Damme Nature a aussi ajouté son grain de sel; Basse-Terre est le coté de l’île le plus montagneux. Et croyez-moi, les pentes sont longues et apiques sur le bord de la plage.

Durant ce voyage, mon emprunte écologique était grande. Je devais uniquement me déplacé en voiture faute de la quasi absence du système de transport sur ce coté de l’île. En fait, jamais j’aurai cru qu’en cette colonie française, la voiture est très présente dans le quotidien des guadeloupéens. La route principale ne possède que deux voix (une voix dans chaque sens) et il n’y a même pas de trottoir pour les piétons!

De retour à Ottawa je constate que la grande majorité des média sociaux ne parle que des laisser passé universel de l’Université d’Ottawa (www.sustainable.uottawa.ca ). Cette nouvelle fièvre du laisser passé est vivement commenté par tout le monde…sauf moi. Grâce à mon voyage, je suis prête à contribuer au payement des laisser passé même si je vie à 10 min à vélo, 30 min en courant et 45 min en marchant du campus, parce que je veux que les étudiants profite de ce service qu’ils prennent pour acquis.

Cette année scolaire, profiter du système de transport en commun présent à Ottawa-Gatineau parce qu’ailleurs il y a des citoyens qui semblent ne pas a voir un autre choix que se déplacer en auto.

-amina

You Might Also Like

0 comments