Un projet à en avoir l’eau à la bouche!

Tuesday, May 14, 2013

A light bulb infused with a water jug symbolizing the good ideas for water conservation at the University of Ottawa

En tant qu’étudiante en génie mécanique, je n’avais aucune idée à quoi m’attendre pour la première journée de travail pour ma première session coop. Comment savoir si j’allais me retrouver à faire du café pour un patron borné ou des photocopies toute la journée? Pour moi, l’important était que je sois capable de faire une différence, aussi petite soit-elle.

En arrivant au service des immeubles de l’université d’Ottawa, accueillie à bras ouvert par des plantes sur tous les bureaux, des accros du compost, des réunions à gauche et à droite parce que sauver la planète ne peut pas attendre, je me suis rendue compte que j’étais à la bonne place. En plus d’être sensibilisée par tous les gens qui m’entourent maintenant à mon quotidien, j’ai la chance de pouvoir mettre le peu d’ingéniosité que j’ai accumulé durant mes deux dernières années d’études à l’œuvre tout en y rajoutant un brin de créativité.

Avec une confiance étonnante, on m’a donné le mandat de trouver des solutions réalistes pour réduire la consommation d’eau du campus. L’eau nous semble peut-être banale du à son abondance et à l’utilisation quotidienne qu’on en fait, mais sur un campus universitaire c’est un outil de laboratoire, un élément essentiel à l’hygiène et au confort, une source de transport pour l’énergie et évidemment, un ingrédient essentiel au café de tous les matins! Il est clair comme de l’eau de roche que les possibilités pour diminuer son usage sont infinies : la purification d’eau usée, l’utilisation d’eau de pluie, l’amélioration de systèmes déjà existants, etc! Et je suis toujours ouverte à de nouvelles idées!

Cet emploi, je ne le voie pas comme un emploi, mais plutôt comme une opportunité.  Je suis impatiente à l’idée de travailler côte-à-côte avec des gens d’expérience. De plus, j’adore mon université pour ce que j’en savais déjà mais maintenant j’ai la chance de la connaitre de fond en comble!

Bref, un été passionnant m’attend avec beaucoup de défis, d’apprentissage et je l’espère, si mes projets ne tombent pas à l’eau, de réalisations! Maintenant, par où commencer?

~ émilie - étudiante de coop en ingénerie et développement durable
photo credit - jonathan rausseo

You Might Also Like

0 comments