Ce que vous devez savoir à propos des biocarburants

blé

Au cas où vous l’auriez manqué, dimanche c’était la journée internationale du biodiesel! En honneur de cette journée importante j’ai décidé d’explorer les avantages et les inconvénients de cette source alternative de carburant.

La différence entre les biocarburants et les combustibles fossiles (tel le gaz naturel, le pétrole et le charbon) est la source de production. Les combustibles fossiles sont des accumulations de matière organique décomposé et mis sous pression pour plusieurs années. En contraste, les biocarburants sont typiquement composés de matière organique toujours en vie telles les récoltes de canola, de maïs, de tournesol, de soya et parfois des gras animaux. Puisque nous pouvons créer et gérer la production de biocarburants, ils représentent une alternative durable pour contrer l’épuisement de ressources naturelles associé avec les combustibles fossiles.

En contraste avec les augmentations continuelles des prix des combustibles fossiles, un aspect qui risque de stimuler le remplacement de carburants pour les biocarburants est le potentiel de coûts de production bas. La croissance des plantes requise pour produire les biocarburants nécessite du CO2 atmosphérique pour croître. En autres mots, les biocarburants peuvent aider à réduire la quantité de gaz à effets de serre émis dans l’atmosphère en fournissant une alternative de neutralité carbone.

Excellent! Pourquoi avons-nous pas complètement changer les carburant fossiles pour les biocarburants?
Les biocarburants sont loin d’offrir une solution parfaite et leur implémentation est difficile à cause de plusieurs facteurs dont le coût élevé associé avec le changement de l’infrastructure pour accommoder l’utilisation de biocarburants. De plus, les biocarburants émettent moins d’énergie donc souvent, il faut plus de biocarburant pour accomplir la même tâche que les carburants fossiles ce qui risque de revenir plus cher.

Les biocarburants sont également contestés parce que leur popularité risque de pousser les producteurs agricoles à vendre leurs produits pour faire des biocarburants ce qui risquerai de faire augmenter les prix de la nourriture. Cette hausse de demande pour les biocarburants risque également d’augmenter la demande de conversion de terres agricoles. Cette conversion de systèmes naturels vers un system de monoculture agricole représente une grande perte de biodiversité.

Les biocarburants on beaucoup progresser au fils des ans, nous pouvons nous attendre à ce que le raffinement des techniques de production apporteront des carburants de meilleur qualité. Une des plus grandes avances dans ce domaine est les biocarburants produits à base d’algues.  Les algues sont cultivés dans de gros réservoir ce qui élimine le besoin d’avoir de larges terres agricoles dédié à la production de carburants à la place de nourriture.  Cette méthode requiert également moins d’eau que les pratiques agricoles.

Ici à l’Université d’Ottawa, plusieurs groups travaillent sur le développement de biocarburants plus efficace et durables. L’un d’entre eux prof Marc Dubé [ANG] travaille sur le développement de biocarburants alternatifs à base de restes et de gras d’animaux. Vous pouvez même trouver du savon artisanal fait avec la graisse produite par les frites! Vous ne sentirez pas la poutine, promis!

Le développement de sources de carburants alternatifs, dont les biocarburants sont un bon point de départ pour se défaire de notre dépendance aux carburants fossiles de plus nous cette alternative nous permet de réduire nos émissions de gaz à effets de serre et ainsi améliorer la qualité de l’air. Qu’en pensez-vous? Es ce que les avantages l’emportent sur les inconvénients?

 ~ alice - coordonatrice de sensibilisation et d'engagement

0 comments: