Une solution à la surconsommation



Expliquer Déposez et dégagez n’est pas une chose facile;  son ampleur surprend tout le monde et ne s’explique pas en un mot.

Commencez par vous imaginer une salle aussi grosse que votre chambre à coucher, votre salle de bain, votre salon et votre cuisine combiné. Ensuite, dans cette même salle débordes des produits abandonnés par plus de 2500 étudiants.  Ce gros bordèle que vous avez sûrement imaginé en ce moment se déroule chaque année depuis 2006. Lorsque les étudiants déménagent en avril, le Bureau du développement durable et tous ses bénévoles sauvent des tonnes de choses des dépotoirs - 6.2 tonnes d’articles cette année.

Ce n’est pas une tâche facile et tous les jours de plus en plus d’objets tous uniques se retrouvent dans les entrepôts.  De plus, la majorité des objets abandonnés par les étudiants sont en bon état. Une chance que nous avons une trentaine de bénévoles! Employés et bénévoles compris; 950 heures ont étés investis.

Je crois vraiment que chaque personne impliqué dans Déposez et dégagez en ressort sensibilisé et changé. Vous me direz peut être que j’en mets trop pour une simple collecte d’objet, mais lorsqu’on pense que tous ces objets iraient directement à la poubelle, on voit notre tâche de plus en plus importante. Premièrement, Déposez et dégagez vous fait voir de façon concrète le résultat de notre culture de consommation. Ne soyez pas surpris que maintenant lorsque je m’apprête à faire un achat j’y repense plus qu’une fois.

Quoi que ce soit je me fais une petite « check list » dans ma tête :

  • Est ce que j’en ai besoin pour une longue période de temps?
  • Si non est ce que je peux l’emprunter ou faire sans, ou même le faire moi-même?
  • Si mes ressources internes ne peuvent pas m’aider, je pense à la Gratuiterie et tout autre magasin deuxième main.
  • Si je m’apprête à acheter quelque chose, je dois évaluer l’avantage entre quelque chose de moins dispendieux ou payer un peu plus cher pour quelque chose de qualité, donc durable.
  • Feuilleté les revues protégez-vous est une bonne idée, il offre plusieurs conseils d’achat allant de balayeuse à jouets pour enfants.
  • Est ce qu’il pourra être donné par la suite ou recyclé?
  • Encore une fois est ce que je l’ai vraiment de besoin?


J’étais déjà sensibilisé à mes achats, mais l’extrême de Déposez et dégagez a affirmer le tout pour moi. De plus, chacun peut-être sensibilisé à sa façon.  Comme mentionné plus tôt, 30 bénévoles participent avec nous au Déposez et dégagez; ce qui veut dire que 30 personnes ont la chance de voir le résultat de notre surconsommation.  Chacun va être sensibilisé à sa façon, peut-être qu’il ou elle va commencer à choisir bio, 2e mains, faire plus de bénévolat, bien recycler, etc. Peu importe l’action, elle compte et on ne fait qu’aller de l’avant avec le recyclage.

Plusieurs questions demeurent avec Déposez et Dégagez; est-ce que nous ramassons plus d’articles puisque les gens consomment de plus en plus? (ou est-ce que le programme grandit?), est-ce qu’un jour ce programme sera obligatoire pour toutes les universités? L’intérêt est définitivement là; nous avons eu quelques étudiants en échange qui  sont très intéressés par nos programmes et qui ont par la suite commencé le même genre de programme dans leurs coins. Je ne sais pas pour vous, mais si Déposez et dégagez fait parler les gens, c’est déjà un début. Maintenant, il ne reste plus qu’à informer les gens et leurs offrir des solutions pour moins consommer.

~ sophie - coordonnatrice de la gratuiterie

0 comments: